Margaux Gilquin parle de l'Empreinte de la Chair

Publié le 25 Mai 2020

J'ai rencontré Margaux lors d'une dédicace qu'elle faisait au Cultura de Bègles. Je me souviens avoir demandé à Mister B. si cela l'embêtait de venir avec moi rencontrer l'auteure dont je venais de terminer le roman Apprendre à danser sous la pluie qui m'avait à la fois fait du bien à la tête mais aussi replongé dans les lieux de mon enfance, Duras, Monségur... On avait un peu échanger déjà sur messenger. Mais je voulais la voir en vrai.

Sabine Bolzan auteure, l'Empreinte de la Chair, Titi et Maman, Les éditions du Loir, thriller, jeunesse
J'ai une tendresse toute particulière pour Margaux

 

Margaux a donc lu L'Empreinte de la Chair. Je ne suis pas certaine qu'elle s'attendait à un livre qui distille à la fois violence, terreurs psychologiques et...amour. Elle a été chamboulée, longtemps. Me disant, me répétant que mon livre l'a hantée, Justine aussi. 

Et puis Margaux a délivré son message et il est juste. Elle a su, elle a compris, elle a saisi...

Rédigé par Sam

Publié dans #L'Empreinte de la Chair, tome 1, Justine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article